Terres-cathares.com

70  articles  : 0 | 20 | 40 | 60


  • Laurac le grand

    Histoire :
    Le village de Laurac tire son nom de Laurus qui était sans doute un vétéran romain. Le nom complet est Laurac le Grand qui, a son tour, a donné son nom au pays qui l’entoure : le Lauraguais.
    C’est dire l’influence qui fut celle de ce qui n’est plus aujourd’hui qu’une petite agglomération, à deux pas du massif de la Piège, repliée à l’abri de collines hospitalières, au sud de Castelnaudary mais qui fut au moyen-âge un gros bourg grouillant d’animation et de vie.
    Ce lieu fut l’un (...)  suite  suite
  • Bienvenue sur le portail territorial Aude-Ariège !

    Bienvenue sur Terres-cathares.com !
    Terres-cathares est le portail territorial dédié principalement aux départements de l’Aude et de l’Ariège. Si vous souhaitez nous informer sur vos activités, cliquez sur Rédaction du site . Si vous désirez nous signaler un problème technique ou une question relative au net, cliquez sur Webmestre. Bonnes randonnées et belles découvertes à travers les terres-cathares (...)  suite  suite
  • https://www.renneslechateauleguide.com/Un curé, un trésor, des mystères.
    Un grand secret ?
    Une affaire désormais mondialement connue, plusieurs centaines de titres d’ouvrages, des dizaines de films, soixante années d’intrigues, d’hypothèses, de suppositions. Une énigme formidable, à l’origine du Da Vinci Code.
    Pour ceux qui la découvrent, mais aussi pourquoi pas, pour ceux qui croient la connaître, voici un clair et rigoureux condensé de l’histoire du (...)  suite  suite
  • liens site


  • Abbaye Cathedrale d’Alet

    Les origines de l’abbaye d’Alet se perdent dans la nuit des temps. On la voit apparaître dans les textes dès le XIIème siècle en tant que puissante abbaye, régnant sur d’importants domaines et recevant de nombreux pèlerins.
    Elle connut des péripéties aussi douloureuses qu’étranges durant la guerre contre les cathares mais parvint à se sortir d’affaire grâce à sa transformation, au XIVème siècle, en évêché, précisément pour permettre la poursuite de la lutte contre l’hérésie.
    Ultérieurement, (...)  suite  suite
  • Abbaye de St Hilaire

    L’abbaye de St Hilaire se confond avec l’histoire du village. L’oratoire-chapelle date du 6e siècle fut fondé par St Hilaire qui fut 1er évêque de Carcassonne au VIe siècle .Le monastère d’origine date du 8 ème (sous le règne de Charlemagne siècle) et dès le X ème, St Hilaire fut rattachée à la grande abbaye de St Michel de Cuxa. L’église abbatiale a été construite dans les années 1147-50 sur un plan très simple avec nef centrale à trois travées avec choeur et abside. La voûte est plus (...) suite  suite
  • Abbaye de St Papoul

    C’est le roi Louis le Pieux qui parle le premier de l’abbaye de st PAPOUL dans un texte de l’an 817. Mais il faut attendre le XIème siècle pour que la renommée de l’abbaye franchisse les frontières, essentiellement par les miracles attribués à Saint Béranger, un seigneur toulousain qui y termina sa vie dans la pénitence et la sainteté. En ce temps là, le monastère connaissait la richesse et la célébrité. La seigneurie de Villespy lui appartint un temps tandis qu’en 1234, l’abbé de Moissac (...) suite  suite
  • Abbaye St marie de Rieunette

    Voici une abbaye miraculée.
    Elle date des environs de 1160. Elle fut, elle est toujours, une abbaye cistercienne de femmes. Mais commençons par le commencement. Bien que sa fondation ait été attribuée à tort -par Guillaume Besse, le premier historien de Carcassonne- à Simon de Montfort, on sait aujourd’hui que Ste Marie de Rieunette apparaît dans les textes dans l’année 1162. Elle devient assez vite une fondation des filles de Cîteaux, ordre crée lui-même en 1098. Sa situation au coeur du (...)  suite  suite
  • AGUILAR

    Il a été voici peu de temps le théâtre d’une série télévisée consacrée au trésor des cathares. En fait, on sait assez peu de choses sur cette imposante bâtisse située dans le sud-est des Corbières , non loin de la mer. Le château d’Aguilar est éloigné du village de Tuchan d’environ 2 km 800. Il est construit sur une butte rocheuse qui n’est qu’à une altitude de 295 m bien que paraissant plus élevée.
    Lors de la croisade contre les albigeois, le château fut assez peu concerné par les (...)  suite  suite
  • Alaigne

    Histoire :
    Le petit village d’Alaigne présente l’architecture urbaine d’une « circulade » (terme récent et très discuté par les spécialistes), c’est à dire une organisation de cité concentrique comme il y en a tant dans le Razès. Les fortifications datent des 14° et 15 ° siècles.
    Situation géographique :
    Alaigne, chef-lieu de canton, est situé au coeur du massif de la Malepére dont les vins sont réputés.
    Nombre d’habitants : 300 h Altitude : 331m.
    Moyens d’accès :
    Gare : Limoux
    Grande gare : (...)  suite  suite
  • ALBEDUN (Le BEZU)

    On le devine sur son roc, fantôme aux murailles encore dressées vers le ciel du Razès.
    Le château d’Albedun, désormais connu sous le nom du village qu’il domine, le Bézu, a une origine mystérieuse dont on ne connaît pratiquement rien. Un nom nous est resté de ce qui devint par la volonté de Montfort une possession de la famille de Voisins : celui de Bernard Sermon seigneur du lieu qui accueillit ici, durant un long moment, l’évêque cathare Guilhabert de Castres alors qu’il se cachait de (...)  suite  suite
  • Alet les Bains

    Histoire :
    L’histoire d’ALET (Electa pour les romains) les bains est très ancienne. Les vestiges de l’époque romaine y sont nombreux et la qualité de son eau ainsi que sa situation stratégique expliquent sans doute son occupation dans l’Histoire. L’un des vicomtes Béra, de la famille de Rhédae, ( l’actuelle Rennes le château, capitale historique du Razés), y construisit une abbaye vers l’an 813. La ville devint un évêché de 1318 à la Révolution. Alet souffrit de la croisade contre les (...)  suite  suite
  • Arques

    Histoire :
    Le village est mentionné dans l’histoire bien avant l’époque de la Croisade contre les Albigeois. Villa de Arquis ou Arcis était l’un des ses noms anciens. Plus tard il devint Arcas puis Arques.
    Le plus important monument du village est le château dont la construction première remonte au XIIéme sur l’emplacement probable d’un plus ancien castrum dont il ne reste rien. Le haut du bâtiment comporte un appareil à bossage, témoignage des améliorations apportées au château par les (...)  suite  suite
  • Belcaire

    Histoire :
    Le premier château fut construit sur un roc comme fortin de défense.
    Le village est au coeur même des Pyrénées cathares avec la proximité des châteaux de Montaillou, Roquefeuil, Niort, Puivert ou Montségur (période 1150 - 1320).
    Plus tard, siège de l’administration royale de l’ensemble du Pays de Sault, il fut attaqué par les bandes espagnoles puis rasé par les protestants lors des guerres de Religion.
    Belcaire eut également un rôle important en 1944 lors de la constitution et de (...)  suite  suite
  • Bellegarde du Razés

    Histoire :
    Village circulaire, Bellegarde est une cité qui ne comporte pas beaucoup de très anciens vestiges hormis un vieux mur d’enceinte. On note cependant quelques demeures datées du XVII° siècle. Le nom et la position de ce bourg laissent penser à une ancienne place forte. Le château, de datation incertaine, est aujourd’hui maison particulière.
    Nombre d’habitants : 189h
    Altitude : 300
    Moyens d’accès :
    Gare : Limoux (à 18 km) Grande gare : Carcassonne (à 40km) Aéroports : Carcassonne (...)  suite  suite
  • Brenac

    Histoire :
    On ne possède guère d’indication sur la fondation du village qui remonte toutefois au moins au XI° siècle et a vu naître au XIV°, l’évêque Pétrus Amélius dont une fontaine conserve encore le souvenir. Le château témoigne d’une architecture ancienne dans certaines de ses parties et les environs attestent d’une occupation antérieure à l’an Mille. L’église de Brenac qui date du XVI° siècle est une curiosité du point de vue de sa riche décoration reprise au XIX°.
    Situation (...)  suite  suite
  • Bugarach

    Histoire : Les origines du nom de Bugarach posent un problème aux historiens. Le nom de villa bugaragio est noté dès 889 dans une ancienne charte et on remarque aussi un sanctuaire dédié à la Vierge : Ste Marie de Bigarach aux alentours de 1195. Plus près de nous, les travaux d’un ancien diplomate de l’Est, V.Topencharov, ont émis l’hypothèse hardie suivante : le nom de ce lieu viendrait des anciens « bougres » qui, on le sait, aurait parfois désigné les cathares avec une allusion marquée (...) suite  suite
  • Cailhavel

    Histoire :
    Premières traces de ce village dès 870 sous le nom de Calavellum. Il s’agit d’une cité à plan circulaire (souvent nommées « circulades »). Peu de renseignement sur l’histoire de ce village dont on trouve cependant plusieurs mentions dans les registres inquisitoriaux de Jacques Fournier. Deux personnages, natifs de ce village ont laissé un souvenir fort dans l’histoire : Un Brézilhac (nom d’une localité voisine) de Cailhavel s’est illustré autour du siège de Montségur et surtout (...)  suite  suite
  • Camon

    Histoire :
    Charlemagne est partout présent dans nos régions. En 778 il donna l’ordre de construire ici une église et un monastère. L’ensemble devait devenir possession de l’abbaye de Lagrasse au début du Xéme siècle mais perdit un peu de sa richesse naissante avec son rang de modeste prieuré. Le village de Camon partage avec la ville de Mirepoix le terrible souvenir de l’inondation de juin 1279 lorsque le barrage de Puivert se brisa, détruisant toute la vallée sur le passage de ses flots et (...)  suite  suite
  • Carcassonne

    Histoire :
    Capitale de l’Aude, ancienne colonie romaine, Julia Carcasso, est la seule ville de France à posséder deux sites classés au patrimoine mondial de l’humanité : le canal du Midi et la célébre Cité.
    Que peut-on encore dire de ce haut-lieu de l’Histoire médiévale où se mêlent les souvenirs des Romains, des Wisigoths, de Charlemagne, de Dame Carcas et de Simon de Montfort ? Que peut-on ajouter aux impressionnantes doubles fortifications d’une cité qui ne fut jamais prise telle que (...)  suite  suite

RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP

.